IMG_2764

Pas de séjour dans le Pas-de-Calais sans une tarte au maroilles ! Cette autre recette bien du nord, après le welsh, est très facile à réaliser, il faut juste un peu de courage pour la pâte.

Pour la pâte :
500 g de farine
1 sachet de levure de boulanger (marque utilisée Dr Oetker)
2 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à café rase de sel
30 cl d'eau tiède

En MAP :
Mélanger la farine, la levure et le sel. Faire un puits et verser au centre l'eau tiède et l'huile. Mettre en route le programme pâte de la MAP.

A la main :
Mélanger la farine, la levure et le sel. Faire un puits et verser au centre l'eau tiède et l'huile. Remuer avec le bout des doigts en intégrant petit à petit la farine. Il faut obtenir une boule qui se travaille facilement et ne colle pas. Ajouter de l'eau ou de la farine si nécessaire. Pétrir pendant 10 min. La pâte doit être lisse et élastique. Déposer la pâte dans un récipent huilé, filmer et laisser lever 1 h dans un endroit tiède. La pâte doit doubler de volume.

Pour la tarte :
1/2 maroilles (soit 360 g)
de la crème fraîche (au moins 6 c. à soupe)
du poivre

Préchauffer le four à 200°C. Abaisser la pâte à la taille du moule. Il vous restera de la pâte si vous utilisez un moule à tarte de 28 cm de diamètre.
Etaler généreusement la crème fraîche sur la pâte. Couper le maroilles en tranches, garder la croûte.
Recouvrir la crème avec le maroilles. Pour encore plus de crémeux, vous pouvez rajouter une ou deux cuillères de crème fraîche sur le fromage. Poivrer. Enfourner pour une quinzaine de minutes. La pâte et le fromage doivent être bien dorés.
IMG_2767

Déguster avec une salade verte.